Le toujours très actuel Jakob Nielsen

Le toujours très actuel Jakob Nielsen a mis en ligne aujourd’hui son infolettre intitulée«Non-Profit Organization Websites: Increasing Donations and Volunteering» ou si vous préférez
«Les sites web des organismes sans but lucratif (OSBL): comment augmenter les dons et le bénévolat»

J’ai toujours eu un faible pour M.Nielsen depuis mes études en 2002 en Affaires Électroniques de l’Université Laval (MBA Affaires électroniques).

Il me semble être le premier à avoir saisi qu’un site web doit être «utilisable» avant toute chose pour atteindre ses objectifs au-delà de la beauté du site. Il a toujours martelé les mêmes énoncés : un site web doit être conçu en fonction de ses objectifs et clients.

J’en parle un peu dans mon article du 31 janvier 2011 : Pourquoi ça prend une stratégie Internet

Bref, j’aime bien l’acuité Internet du monsieur.

Donc, pour en revenir au sujet de cet article, M. Nielsen résume son article ainsi :

«Donner de l’argent à un OSBL est 7% plus difficile que de dépenser de l’argent sur un site de commerce électronique. Donner des denrées ou produits est encore plus difficile. Pour ces OSBL, les médias sociaux sont secondaires;  ce qui compte est de rédiger du contenu clair

Une des raisons mentionnées est le fait que ces organisations misent sur ce qu’ils ne sont pas : sans but lucratif, non-gouvernemental, etc. au lieu de mentionner ce qu’ils sont. Leur positionnement est très différent des sites commerciaux.

Le raisonnement de M. Nielsen est que nous visitons des sites web parce que :

  1. Nous aimons ce qu’ils offrent
  2. Nous payons pour l’avoir

Les organisations sans but lucratif doivent clairement communiquer leurs objectifs afin d’attirer des dons et des volontaires. C’est malheureusement ce qu’ils ne font pas.

M. Nielsen explique comment il arrive à ces conclusion, après étude de 60 OSBL. J’ai particulièrement aimé les 7 tâches qu’il a demandées aux participants :

  1. Choisir sa cause: les participants devaient trouver les 2 organismes qui méritaient un don
  2. Faire un premier don : avec leur propre carte de crédit, les participants faisaient un don en ligne
  3. Répéter un don: les participants faisaient un don en ligne à un organisme à qui ils avaient déjà donné avant l’étude
  4. Faire un don non-monétaire: les participants devaient trouver l’information pour faire un don d’un produit quelconque (jouet usagé, aliments pour chiens, etc.). Ils devaient trouver sur le web un organisme de charité qui recevrait un tel don
  5. Acheter un produit : les participants devaient acheter un produit que ces organismes vendaient sur leur site (ex : un livre de recette d’une association de diabète)
  6. Devenir bénévole : les participants devaient trouver l’information pour devenir bénévole d’une de ces organisations
  7. Utiliser Facebook pour trouver un OSBL: les participants devaient comparer 2 OSBL trouvés sur Facebook et choisir celle qui recevrait un don

Assez complet comme étude n’est-ce pas?

Je ne citerai pas tous les éléments de l’étude, seulement ces conclusions :

  1. Les paiements sont difficiles à faire, soit pour un don, soit pour un achat
  2. Les dons non-monétaires sont très difficiles à faire. C’est un processus nouveau pour les internautes et cela crée de la confusion
  3. Devenir bénévole est facile
  4. Les médias sociaux ne sont pas utilisés pour trouver ces organismes ou pour faire un don

Ayant été responsable de la stratégie de l’Alliance Québécoise du Psoriasis et de l’Association de la fibromyalgie des Laurentides, je dois avouer que le chapeau de ces recommandations me va à merveille… même si la stratégie développée pour ces 2 organismes étaient très différentes.

Dans ces 2 cas particuliers, il est très simple de devenir bénévole, mais nous avons enlevé les paiements en ligne (dons, devenir membre) parce que ça ne fonctionnait pas.

Nous allons nous pencher sur ces conclusions…

Partager cet articles
Voir plus d'articles similaires
Load More By Roger Guévremont
Load More In Stratégie Internet

Un commentaire


  1. […] This post was mentioned on Twitter by Anne-Cath Demeulder and Camille A, positionnement. positionnement said: Le toujours très actuel Jakob Nielsen pour les sites web http://bit.ly/gHJVAV […]

    Reply

Rédiger une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

Voir aussi

Nouveau site de physiothérapie à Saint-Jérôme

Le nouveau site web de physiothérapie pour la ...

Récents articles

Pourvoirie
SEO

S’abonner au blogue de Roger Guévremont

Courriel:

Servis par FeedBurner