Applications mobiles

Application mobile: ça vaut le coût de développer une app ?

Site web, référencement de sites web, médias sociaux, site adaptatif … et maintenant les applications mobiles.

Le jeu en vaut-il la chandelle pour une entreprise ou c’est juste une autre façon de dépenser inutilement une partie de son budget marketing ?

Je m’interroge déjà depuis quelque temps. Je suis moi-même un utilisateur d’applications mobiles (apps): La Presse+, les médias sociaux (Facebook, Twitter,…), la météo, etc.

J’ai également effleuré le sujet dans un précédent article: Voyages et Internet.

Commençons par consulter quelques chiffres sur leurs usages et tendances. Les chiffres proviennent de Go-Globe: Mobile apps usage.

  • Les applications mobiles représentent 52% du temps passé en ligne
  • Les utilisateurs de téléphones intelligents passent 89 % de leur temps Internet sur les applications mobiles
  • Le temps moyen passé sur les applications mobiles a augmenté de 21 % en 2015
  • Pourcentage de temps passé par types d’application:
    • Jeux 43 %
    • Médias sociaux 26 %
    • Loisirs 10 %
    • Utilitaires 10 %
    • Nouvelles 2 %

Donc, actuellement, près de 70 % du temps passés sur les apps sont pour s’amuser (jeux et média sociaux).

Dernière statistique pour 2015: le temps passé sur les apps a augmenté de:

  • 79 % pour la musique
  • 51 % pour santé-entraînement
  • 49 % pour les réseaux sociaux
  • 28 % pour les voyages
  • 22 % pour les loisirs
  • 16 % pour les sports

Donc, les entreprises qui sont tentées d’inclure une application mobile dans leur offre devraient être surtout dans les domaines du voyage ou des loisirs.

Pourquoi ?

Parce que les apps de musique, santé, réseaux sociaux et même sports sont offerts principalement par de grosses entreprises ou des développeurs.

Des exemples:

  • Musique: GooglePlay Music ou Shazam
  • Santé-entraînement: Fitbit ou Shoppers Drug Mart
  • Réseaux sociaux: Facebook ou Twitter
  • Sports: MSN Sports ou Roger NHL

Dans un prochain article, je ferai des recommandations basées sur mon expérience de consultant Internet, en omettant toutefois les secteurs de vente au détail et les développeurs d’applications mobiles.

Ces 2 secteurs d’activité sont un monde en soi. Ils peuvent réaliser de très bonnes affaires, mais dans un contexte qui leur est propre.

Partager cet articles

Rédiger une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

Check Also

Référencement efficace ? Rédigez un blogue !

Je fais beaucoup de référencement, particulièrement au niveau ...

Récents articles

Blogue
Applications mobiles
ipad voyage
Voyage Internet
Selfie

S’abonner au blogue de Roger Guévremont

Courriel:

Servis par FeedBurner