Selfie

Les médias sociaux gâchent les vacances. Vraiment ?

Nous voyageons, moi et ma conjointe, de façon assidue, soit une fois par année.

Deux fois nous avons voyagé en groupe pour le Vietnam, en 2005, et pour le Népal en 2014.

Nous avons également visité en solo le Japon, l’Inde, l’Allemagne, l’Autriche, l’Italie, le Costa Rica, etc.

Voir ces articles précédents: Tourisme et Japon, ou encore Tourisme- voyage-Japon et Internet.

Trek en Autriche

Trek en Autriche

Népal

Népal

Inde et ma conjointe

Inde et ma conjointe

Japon dans un ryokan

Japon dans un ryokan

Qu’est-ce qui a changé le plus durant ces années ?

Le nombre de voyageurs, l’utilisation des cellulaires et les médias sociaux.

Est-ce pour le mieux ? NON !

Bien sur qu’il y a une part d’égoïsme dans cette assertion sur le nombre de voyageurs.

Nous aimerions bien qu’il y ait moins de touristes dans les villes que nous visitons.

Malheureusement, nous n’avons aucun contrôle sur cela.

Plus de 1,1 milliard de touristes ont voyagé à l’étranger en 2014…  le nombre total de voyages par les chinois a augmenté de 11 millions pour atteindre 109 millions en 2014. (source: Organisation Mondiale du Tourisme).

SelfieNotre irritation ? Les cellulaires et les médias sociaux !

En quoi cela nous dérange ? Cela nous dérange parce que cette connectivité permanente engendre des voyageurs absents qui prennent frénétiquement des photos et égoportraits à tous les 10 secondes.

Ça devient difficile de circuler avec tous ces photographes amateurs arrêtés.

2 exemples vécues récemment en 2015:

  1. Durant un concert sur Mozart à Vienne, mon voisin immédiat n’a cesser de pitonner frénétiquement sur son cellulaire pendant au moins la moitié du concert.
  2. Visiter le Pont Charles à Prague: une horreur ! Impossible de faire un pas ou d’admirer le paysage, (qui est magnifique en passant) sans se heurter aux innombrables amateurs de photos avec cellulaires, surtout pour les égoportraits.

Quel rapport avec les médias sociaux ?

Les médias sociaux font que c’est très invitant de communiquer avec nos proches. Beaucoup de voyageurs sont en communication constante dès qu’ils en ont l’occasion:

  • au restaurant
  • au musée
  • à la terrasse

Bon, les gens peuvent bien faire ce qu’ils veulent. Tant pis pour eux s’ils ratent une grande portion de leur voyage.

Là où ça devient franchement agaçant, c’est en voyage de groupes.

Nous aimons quelquefois voyager en groupe parce nous développons rapidement des amitiés avec les autres membres.

Nous parlons ici de petits groupes de 5 et 6 participants avec un guide accompagnateur.

Comparaison 2005 au Vietnam VS 2014 au Népal:

En 2005, dans nos temps libres en fin d’après-midi et en soirée, nous nous donnions rendez-vous tout le groupe pour prendre un café, un pâtisserie, une bière ou jouer aux cartes en discutant de notre journée. C’était de la franche camaraderie très agréable.

En 2014, dans nos temps libres en fin d’après-midi et en soirée, tout le monde disparaissait. Facebook, courriels, Facetime, etc. engloutissaient presque tout le monde. Des camarades sympathiques … mais absents.

Mon conseil aux voyageurs: profitez donc du moment présent. Vous aurez beaucoup de temps pour expliquer votre voyage à vos amis à votre retour.

Dans un prochain article, je vais discuter des applications intéressantes pour les voyageurs que j’utilise.

Partager cet articles

Articles similaires

Un commentaire


  1. Voyages et Internet: comment s'organiser

    17 novembre 2015 at 08:57

    […] qu’elles sont gratuites. Vous ressemblerez aux zombies décrits dans un article précédent: Les médias sociaux gâchent les vacances. Vraiment ? … et, une fois rendu sur place, de grâce, laissez votre téléphone dans votre poche et […]

    Reply

Rédiger une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

Check Also

Comment savoir si mon site est bien positionné ?

Plusieurs personnes m’appellent fréquemment pour me demander conseil ...

Récents articles

SEO
Blogue
Applications mobiles
ipad voyage
Voyage Internet

S’abonner au blogue de Roger Guévremont

Courriel:

Servis par FeedBurner